Morris Engel


Morris Engel est photographe et réalisateur américain, il est né le 8 avril 1918 à Brooklyn, à New York


Morris Engel le photographe : 

Il rejoint la Photo League en 1936 où il rencontra Aaron Siskind, Berenice Abbott et Paul Strand, qui l'invitent à travailler sur le film « Native Land ».  Morris expose pour la première fois en 1939 à la New School for Social Research. Il travaille un temps comme photographe pour le quotidien PM avant de rejoindre la Navy comme photographe de guerre de 1941 à 1946. Engel s'est enrôlé dans la marine et est devenu photographe au sein de l'unité de combat n°8, sous les ordres du capitaine Edward Steichen. Il a débarqué en Normandie le jour J, mais a toujours dit qu'il était chanceux d'avoir atterri à Utah Beach et qu'il ait vécu pour en parler. Après la guerre, il retourne à New York où il redevient un membre actif de la Photo League. Il a dès lors à son actif de nombreux reportages sur des sujets divers et variés comme les dockers, la vente aux enchères de chevaux, les Comics book, les cireurs de chaussure de New York… Il travaille pour de nombreux magazines nationaux, comme Ladies Home Journal, McCall’s, Fortune, Collier’s et bien d’autres... C’est pourquoi s’il fallait lui attribuer une spécialité photographique, je l’associerais volontiers aux photojournalistes. Il a également réalisé des panoramas photographiques dans les rues de la ville de New York.


Morris Engel le réalisateur : 

En 1953, avec son amie la photographe Ruth Orkin et son ancien collègue de PM Raymond Abrashkin, il écrit et réalise « Le Petit Fugitif » pour 30 000 dollars, en tournant en milieu naturel avec une caméra 35 mm. Le film, un des premiers films indépendants américains à connaître le succès, est nommé pour l'Oscar de la meilleure histoire originale et reçoit le Lion d'argent à la Mostra de Venise. Engel est un pionnier dans l'utilisation de la caméra à l'épaule et d'acteurs non professionnels. Son naturel influencé de nombreux réalisateurs, et notamment ceux de la Nouvelle Vague. En 1952, malgré une certaine reconnaissance parmi les critiques, Engel, désormais marié à Orkin a beaucoup de mal à trouver le financement de son prochain film : « Lovers and Lollipops ». Puis il réalisera un troisième film en 1958, « Weddings and Babies » qui est le premier film de fiction réalisé avec une caméra 35 mm portable équipée d'une prise de son directe. Puis à partir de 1960, Engel réalise un certain nombre de publicités pour la télévision. Enfin en 1968, il réalise un dernier film, « I Need a Ride to California » à propos d'un groupe de hippies à Greenwich Village, qui ne sera jamais distribué. Enfin il a réalisé deux vidéos, « A Little Bit Pregnant » en 1994 et « Camellia » en 1998. Morris Engel meurt le 5 mars 2005 à New York.


Voici son site photo : https://www.engelphoto.com/


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :