Eddie Adams


Le photoreporter américain Eddie Adams (de son vrai nom Edward Adams) est né le 12 juin 1933, à New Kensington en Pennsylvanie.


Du mariage à la guerre :

Son intérêt pour la photographie est arrivé très tôt alors qu'il était encore adolescent. Pendant un certain temps, il a travaillé comme photographe de mariage, puis il en a fait son métier. Après avoir terminé ses études secondaires, Adams a servi chez les Marines. Il a passé trois ans en tant que photographe de guerre en Corée. Après cela, il quitta les marines et rejoignit le staff du Evening Bulletin à Philadelphie, il y travaillera de 1958 à 1962. Durant cette période, il devient photographe pour l'agence AP, et sera longtemps membre du staff des photographes de l’Associated Press avant de rejoindre le Time and Parade.


L'auteur du cliché le plus connu de la guerre du Viêt Nam :

Eddie Adams est surtout connu pour ses portraits de personnalités, ses reportages politiques et ses photos de guerre. D’ailleurs au cours de sa carrière, il a couvert treize guerres, dont celle du Viêt Nam. Il est notamment l'auteur de l'un des clichés qui a fait le tour du monde et qui est l’un des plus connus de la guerre du Viêt Nam. Je parle de l'exécution sommaire dans une rue de Saïgon d'un prisonnier vietcong (Nguyễn Văn Lém) par le chef de la police du Sud du Viêt Nam (Nguyễn Ngọc Loan), le 1er février 1968. C'est grâce à cette photographie, qu'Eddie Adams obtient le prix Pulitzer et le World Press Photo en 1969.


Adams l’ultra primé :

Eddie Adams recevra en tout plus de 500 récompenses, parmi lesquelles le prix George Polk pour des reportages photo d'actualité en 1968, 1977 et en 1978. Notons encore parmi ces récompenses, le prix Photo de l'année de la World Press Photo, le prix de la National Press Photographers Association, le prix Sigma Delta Chi, la médaille d'or Robert Capa en 1977 et celui de l’Overseas Press Club, le club de la presse d'outre-mer.


Un travail colossal :

Pour se rendre compte de la production de cet immense photographe, la totalité de ses archives mesure 200 pieds de long incluant diapositives, impressions, négatifs, matériel audio et vidéo, journaux intimes, nouvelles, notes et autres fiches. Les sujets sont vastes en plus des différentes guerres couvertes, cette collection comprend également des sujets sur la pauvreté, Mère Teresa, les sans-abri, les manifestations anti-guerre, les émeutes, le Brésil, la société alternative et des portraits de personnalités telles que Fidel Castro, Bette Davis, Ronald Reagan ou Jerry Lewis…

Eddie Adams est mort à New York le 18 septembre 2004, à l'âge de 71 ans, des suites de la maladie de Charcot. Ses archives photographiques sont gérées par Alyssa Adams, sa veuve.


Je n’ai pas trouvé de site dédié à Eddie Adams mais ce lien propose quelques une de ses images dont certaines en couleur : https://www.cah.utexas.edu/collections/photojournalists/adams


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :