David Johndrow


David Johndrow est un photographe d’art américain, né en 1960, à Dallas au Texas et qui réside aujourd’hui à Austin. Autodidacte, il pratique la prise de vue depuis près de 30 ans. Il est spécialiste du noir et blanc, de la macro photographie d’insectes, de reptiles et de petits animaux, mais il prend aussi des objets divers… Très tôt il est attiré par l’art, il aime toujours peindre et dessinait beaucoup, il exerce divers emplois indépendants, principalement dans la musique et le théâtre, mais la photographie lui a semblait si immédiate et efficace que l'appareil photo a remplacé le carnet de croquis. Il étudie le cinéma à l'Université du Texas quand il suit un cours de pratique en chambre noire. Il réalise lui-même son premier développement qu’il imprime et devient immédiatement accro. Puis durant de longues années il va lui-même imprimé le travail d’autres photographes. Cela va lui permettre d’acquérir beaucoup d’expérience et de perfectionner ses compétences en tant qu’imprimeur. Influencé selon ses propres dires par Irving Penn dont il adore l'élégance et la force graphique de ses images, ainsi que son style d'impression très contrasté.


Un travail au naturel :

Amoureux de la photographie qui ne nécessite pas beaucoup de temps de préparation, David utilise un équipement simple, il préfère les appareils photo dépouillés, sans trop de contrôles et de réglages possibles pouvant, selon lui, gêner la visualisation. Il recherche souvent la combinaison idéale film/développement et s'y tient. Il photographie généralement à la lumière naturelle, la plupart de ses prises de vue sont à main levée, mais il lui arrive exceptionnellement d'utiliser un trépied. David Johndrow aime l'immédiateté du travail en pleine nature et la capture de ses sujets dans leur élément naturel. Il aime photographier les choses ordinaires et les rendre belles. Qu’il travaille sur n’importe quel sujet, il essaie de simplifier les informations visuelles au maximum pour pouvoir révéler l’essentiel de son sujet. Lorsqu’il fait de la macro, il a l’impression d’entrer dans un autre monde où il peut explorer des détails subtils d’ordinaire imperceptibles à l’œil nu. Passion liée à la proxiphoto, il adore aussi le jardinage et la nature le fascine, d’ailleurs il prend beaucoup de ses images dans son propre jardin.


Le choix du monochrome :

Le choix de noir et blanc est volontaire car cela accentue la dramaturgie de ses sujets. En ce sens David trouve que le monochrome confère une qualité métaphorique et onirique à ses clichés. Par ailleurs quand il aborde ce sujet en tant qu’imprimeur, il ajoute que cela me laisse de plus larges possibilités pour manipuler et interpréter une image. Il y a une incroyable latitude dans ce qui semble réaliste sur une photo en noir et blanc. Cela lui permet également d'explorer des processus alternatifs qui me le mettent au défi en tant qu'imprimeur.


Un peu de technique :

David Johndrow prend toutes mes images en utilisant du film qu’il traite lui-même. Il imprime principalement sur de la gélatine d'argent, du platine/palladium, parfois de la gomme à mâcher ou de la gomme bichromate. Pour l’impression contact, il utilise principalement des négatifs numériques agrandis. Il tente d’anticiper ce que la caméra va prendre et non ce que le cerveau et l’œil pensent voir. Il faut de la pratique pour voir ce qui est vraiment devant soi sans idées préconçues sachant que le cerveau classe les informations entrantes en fonction de ce qu'il pense être important, tandis que l'appareil photo attribue un poids égal à l'ensemble des éléments présents dans un cadre. David Johndrow a donc l’habitude de rogner tous les éléments du cadre qui ne sont pas absolument essentiels dans les compositions de ses photos. Il attache également une grande importance au contraste de ses sujets. Il recherche la bonne lumière, en préférant aux jours ensoleillés, un temps gris et nuageux, voire pluvieux…


Pour découvrir le travail de David Johndrow je vous invite à visiter son site officiel: www.davidjohndrow.com