Joachim Schmeisser


Joachim Schmeisser est un photographe animalier né en 1958 en Allemagne qui réside à Munich. Il pratique la photographie depuis l'âge de 12 ans. Au début des années 1980, il a commencé sa carrière professionnelle en tant que photographe publicitaire et a longtemps travaillé pour de grandes entreprises internationales. Il a travaillé pour plusieurs campagnes pour des magazines de beauté et de mode, et est actuellement impliqué dans la réalisation de portraits et de reportages photographiques à partir de divers voyages en Asie, en Afrique et aux États-Unis. En plus de la photographie commerciale, il se consacre désormais à des sujets qui l'ont toujours intéressé personnellement. De nombreux reportages photos l'ont emmené en Afrique, où il a découvert sa passion pour ce continent. Sa motivation est de jeter un œil derrière la façade et d'amener l'invisible à la surface.


Un jour, l’un des amis de Joachim Schmeisser a offert à son fils la tutelle d'un éléphanteau orphelin via un beau projet « d’adoption d’orphelins à trompe ». Cela signifie qu'une personne devient responsable du bien-être d'un éléphant qui lui est assigné en échange de dons. C'est ainsi que Joachim a rencontré ces gentils géants et commencé à faire des photos de ces merveilleuses créatures… Puis il est entré en contact avec la fondation « David Sheldrick Wildlife Trust », située à Nairobi, au Kenya. Ce sanctuaire est le fameux orphelinat qui se consacre au sauvetage et à la réinsertion des éléphanteaux orphelins. Depuis Joachim Schmeisser n’a de cesse de photographier de près les derniers géants d’Afrique, créant ainsi des portraits extrêmement intimes d’espèces menacées de disparition. Il a décidé de se vouer à raconter l’histoire de ces bébés abandonnés et de soutenir la cause des éléphants.


La fondation a été ouverte par le légendaire écologiste qui lui a donné son nom, elle est dédiée à la préservation de la nature sauvage de l'Afrique, et en particulier aux éléphants. Les éléphants sont des animaux fascinants. Leur existence sur notre planète date de millions d'années. Malheureusement, leur habitat et leur survie sont aujourd'hui menacés. La plupart des éléphants qui vivent dans ce sanctuaire sont devenus orphelins en raison des effets du braconnage.


Ils y sont élevés par des gardiens avec une prise en charge quasi individuelle, jusqu'à ce qu'ils soient assez autonomes pour être remis en liberté. Pratiquement des vétérinaires biberonnent les éléphanteaux jusqu’à ce qu’ils soient en âge de trouver leur propre nourriture. Puis ils vivent avec des éléphanteaux plus âgés et apprennent les règles sociales qui gouvernent la vie d’un troupeau d’éléphants. Après cette phase, les éléphants sont transportés à l’un des centres de réinsertion de la fondation, puis plus tard sont relâchés dans la nature. Sans la fondation, les orphelins n’auraient aucune chance de survivre. Joachim Schmeisser a suivi de nombreux éléphants d’un bout à l’autre du processus et pris des photos fascinantes, de leur arrivée à la pouponnière jusqu’à leur retour à la vie sauvage. Son livre « Elephants in heaven », publié en 2017, nous montre comment ces animaux traumatisés sont élevés, dans un lieu qui représente pour eux un véritable paradis, et nous livre les coulisses d’une nursery pour éléphants. Pour ses portraits des éléphants orphelins, il a reçu le célèbre Hasselblad Master Award en 2012.


Ses images saisissantes sont des œuvres intemporelles qui peuvent être interprétées à différents niveaux : en tant que représentations d’un passé lointain ou en tant que mémoires iconiques dans un avenir proche, dans lesquelles nous ne pouvons qu’admirer ces créatures majestueuses dans des zoos. Ces photographies sont à la fois un hommage et un avertissement sur des trésors ancestraux que nous pourrions perdre irrémédiablement.


Son site est ici https://www.joachimschmeisser.com/


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :