Wlodzimierz Puchalski


Wlodzimierz Puchalski est né le 6 mars 1909 à Great Bridges près de Lviv en Pologne, où il passe les premières années de sa jeunesse. Il observe la nature depuis sa maison familiale. Sa première rencontre photographique avec la nature a eu lieu dès sa petite enfance, âgé de 13 ans il reçoit de son grand-père son premier appareil photo à soufflet. Dès lors, la photographie est devenue sa seconde nature. Les oiseaux ont toujours été le grand amour de sa vie, et surtout les oiseaux aquatiques pour lesquels il a une immense passion, pour leur légèreté, pour leurs couleurs et pour leurs secrets de vie…  En 1927, à Lviv, il présente sa première exposition intitulée « Grenouille », elle remporte un vif succès ! Il va rapidement acquérir un appareil photo miroir Exacta qu’il gardera durant toute sa carrière.


Wlodzimierz passionné d’images :

Après avoir obtenu un diplôme d'études secondaires à Lviv, Włodzimierz Puchalski a servi dans l'armée. En 1931, il commence ses études à la faculté d'agriculture et des forets de l'école polytechnique de Lviv à Dublany, où il obtient un diplôme d'ingénieur en agronomie. Dès 1933 et durant 3 ans il est assistant du professeur Witold Romer au département de photochimie de l’école polytechnique où ils travaillent sur le montage de films.

En 1934 il remporte le premier prix d'un concours de photographie organisé par le magazine Łowiec Polski. Dès lors et jusqu’en 1939 Puchalski fait beaucoup de films et photographie les animaux des forêts polonaises. Ses images sont relayées dans des magazines comme Polish Hunter, Universe et même dans le National Geographic. Wlodzimierz Puchalski se voit décerné la médaille d’or à la World Hunting Exhibition de Berlin en 1937.

De 1937 à 1939 Wodzimierz est l’assistant du professeur Wodzicki, un ornithologue polonais, zoologiste, petit-fils du comte Kazimierz Wodzicki, qui travaille au département d'anatomie et d’histologie animale de l'Université des sciences de la vie de Varsovie. Les deux hommes mènent des recherches sur la capacité à orienter et à accélérer le vol des cigognes blanches.


Bloodless Hunts :

« Bloodless Hunts » le premier film de Puchalski est diffusé pour la première fois en janvier 1939 au Casino Hall de Lviv. Ce film marque le début de la carrière cinématographique de Włodzimierz et fixe dans le temps l’expression « Chasse sans effusion de sang » qui se réfère à la photographie de la nature. Ce film marque le début d’une brillante carrière de cinéaste animalier, durant laquelle il a réalisé plus de 60 films, et pour lesquels il a reçu de nombreux prix en Pologne et à l'étranger, notamment à Londres, Rome, Milan, Édimbourg et Leipzig.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Puchalski travaille comme garde forestier dans la forêt de Sandomierz. Après la guerre, à partir de 1946, il organise l’Institut du film de Cracovie. En 1949, Włodzimierz Puchalski a commencé à travailler à l'Institut de zootechnie de l'Université Jagellonne, où il a créé un département de documentation sur la photographie et les films animaliers. À partir de 1956, il travaille au studio de cinéma éducatif de Łód en tant que directeur de la photographie et réalisateur. Malgré les années qui passent et les progrès réalisés dans le domaine de la photographie, les photos en noir et blanc de Włodzimierz Puchalski sont toujours aussi captivantes. C'est le résultat du travail d’un homme passionné !


Le dernier voyage :

En 1958 Włodzimierz Puchalski a été invité à participer à deux expéditions scientifiques à Spitsberg, une île de Norvège située dans le Svalbard. Vingt ans plus tard, en 1978 il se rend en Antarctique avec une expédition de l'Académie polonaise des sciences. L'expédition antarctique devait aboutir à la production de films pour la télévision polonaise. Membre le plus âgé de l'équipage et avec un cœur diagnostiqué faible, l’équipe médicale s’oppose à sa participation à l’expédition. Le naturaliste insiste pour en être et réussi à poursuivre la passion de sa vie. Le 19 janvier 1979 dans la matinée, alors qu'il prenait des photos, Włodzimierz s'évanouit et perd connaissance. L'assistance médicale impuissante, il décède. La tombe du photographe animalier et du créateur de film polonais sur la nature est située sous la station de recherche polonaise Henryk Arctowski en Antarctique.

Il n’y a pas de site officiel consacré à Włodzimierz Puchalski, mais vous trouverez quelques unes de ses images ici : https://www.sztukanatury.pl/rok-2013/wystawy-festiwalowe/bezkrwawe-lowy/


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :