Arthur Leipzig


Le photographe américain Arthur Leipzig est né le 25 octobre 1918 à Brooklyn, il est surtout connu pour son travail de Street photo à New York, même si on le considère comme un photojournaliste. Après avoir arrêté l’école à l'âge de 17 ans, il exerce différents métiers, il conduit des poids-lourds et travaille en usine. Puis après s'être blessé gravement à la main, il rejoint en 1941 la Photo League, un regroupement de photographes de New York, et participe aux ateliers de Sid Grossman sur la photographie documentaire. Leipzig sera membre actif de la Photo League jusqu'en 1949, côtoyant durant cette période Paul Strand et W. Eugene Smith.


En 1942, il devient photographe pour le journal PM, une publication libérale qui utilise abondamment la photographie sur ses pages, ce journal a surtout la réputation de laisser une totale liberté à ses photographes. De 1942 à 1946, Leipzig ne fait que de la photographie, il fige le quotidien des rues de New York pour PM. Il commence en 1943 son premier essai photographique intitulé « Children's street games ». Mais bien plus qu’un simple essai, c’est une véritable histoire d’amour qu’il entretient avec les gamins des rues de NYC, et il poursuivra ce travail tout au long des années 1960. Après la fermeture du journal en 1946, il travaille pour International News Photos avant de commencer une carrière réussie dans le photojournalisme indépendant comme pigiste. Il voyage partout dans le monde et contribue à des périodiques tels que The Sunday New York Times, This Week, Fortune, Look, Life, et Parade. En 1955, il est invité à participer à l'exposition The Family of Man, du Museum of Modern Art de New York.


Arthur Leipzig a produit en 50 ans des photographies bien construites et puissantes, il a posé son regard sincère sur la vie des rues. Nous l’avons vu, il s’attache à documenter en images les jeux de rue des enfants de New York, ce qui a donné de superbes photographies tant sur le plan social que émotionnel. Reconnu comme photographe sensible et passionné, il a toujours orienté son travail vers la condition humaine et l’amour sincère des gens. Il est reconnu pour faire de la prise de vue directe, sans artifice et sans préparation, et au contraire il aime laisser se dérouler l’histoire simple et spontanée sous ses yeux pour en figer le meilleur moment. Le résultat de cette approche nous donne à voir des clichés humains d’une grande intimité et souvent avec une belle énergie et beaucoup de dynamisme. On le sait moins, mais il a aussi quitté New York pour travailler en Virginie occidentale, au Kansas et à Jones Beach, par ailleurs il a également quitté les Etats-Unis pour voyager au Pérou, au Soudan et dans le Sahara.


De 1968 à  1991 Arthur Leipzig partage son talent et sa passion pour la photographie en enseignant à l'université de Long Island où il est devenu professeur émérite et a reçu deux prix pour son travail. Sa carrière a fait l'objet de nombreuses expositions et de quatre parutions parmi lesquelles « Next Stop New York ». Il a aussi reçu de nombreuses distinctions honorifiques comme le prix national de photographie de la Ligue urbaine, plusieurs prix remis par des directeurs artistiques. En 2004, il a reçu The Lucie Awards pour son travail exceptionnel en photographie. Leipzig meurt le 5 décembre 2014 à Oyster Bay, à New York.


Son site www.arthurleipzig.com n’est hélas plus fonctionnel, vous pouvez donc vous rendre sur https://www.jacksonfineart.com/artists/arthur-leipzig/ pour voir quelques unes de ses images.