Helen Levitt


Helen Levitt est née le 31 août 1913 en Amérique, photographe de rue, photographe documentaire et de portraits elle est multi facettes. Elle était particulièrement connue pour sa photographie de rue de la ville de New York et a été surnommée la photographe la plus célèbre et la moins connue de son temps. Elle grandit à Brooklyn, dans l'État de New York où elle abandonne le lycée pour travailler très tôt. En 1930, elle apprend par elle-même la photographie en travaillant avec un photographe portraitiste dans le Bronx.

En 1936, alors qu'elle enseigne un cours d'art aux enfants, elle est intriguée par les dessins à la craie sur le bitume qui font partie de la culture des enfants de la rue de New York. Elle achète un Leica et commence à photographier ces œuvres éphémères, ainsi que les enfants qui les réalisent. Ces Images seront finalement publiées en 1987 dans un ouvrage intitulé « In the Street : Chalk drawings and messages, New York City, 1938-1948 » (Dans les rues : dessins à la craie et messages, New York 1938-1948). Cet ouvrage fut désigné comme l'un des 100 meilleurs livres de photos et sa première édition est aujourd'hui très recherchée par les collectionneurs.

Mais c’est cette rencontre avec Walker Evans, dont elle est l’assistante de 1938 à 1939, qui décident réellement de sa vocation. Le succès est rapide et fulgurant puisqu’en juillet 1939, la nouvelle section de photographie du Moma inclut ses travaux dans sa première exposition à New York. En 1943, Nancy Newhall a organise sa première exposition personnelle « Helen Levitt : Photographies d'enfants ».

Elle ne le sait pas encore mais son prochain grand succès aura lieu dans les années 1960, cette deuxième vague de reconnaissance serait liée à la redécouverte féministe des réalisations créatives des femmes. A la fin des années 1940, Levitt réalise des documentaires et est active dans la réalisation de films pendant près de 25 ans. Son dernier crédit au cinéma est celui de monteur pour le documentaire de 1972 « The end of old song », de John Cohen.

En 1959 et 1960, Levitt a reçu deux subventions de la Fondation Guggenheim pour prendre des photographies en couleurs dans les rues de New York. En 1965, elle publie sa première collection majeure, « A way of seeing ». Une grande partie de son travail en couleurs des années 1960 a été volée dans un cambriolage de son appartement de l’est East 13th Street en 1970. Les photos restantes, ainsi que d’autres prises au cours des années suivantes, figurent dans le livre paru en 2005 et intitulé « Slide show : The colour photographs of Helen Levitt ». Bien qu’il y ait quelques petites perles dans ses images en couleur, vous vous en doutez sûrement, je préfère sa période monochrome…

Indissociablement liée à New York, Helen Levitt a abondamment photographié la vie quotidienne et les enfants de Harlem, de Brooklyn et du Lower East Side. Elle a fixé pour la postérité ces scènes de quartiers défavorisés. Il y a vraiment un truc qui se passe entre Helen et les enfants, elle les magnifie, ils sont naturels devant son objectif, elle a le don d’être si transparente que les jeux des rues ne sont pas dérangés par sa présence quand elle immortalise les petits New-yorkais. Elle est parfois perçue comme une photographe sociale, ou documentaire, mais elle est aussi à la limite de la Street photo… En fait son style et les sujets qu’elle traite s’apparentent à tout cela à la fois. Les images d’Helen prises sur le vif, au 35 mm, font penser au mouvement cinématographique français du réalisme poétique. Jeux d’enfants, chaussures abandonnées sur le trottoir, enfants qui jouent à cache-cache, parents qui disparaissent dans des landaus : la rue est une estrade populaire et joyeuse. Cependant, derrière cette joie apparente on ressent aussi une forme d’inquiétude et d’angoisse au travers des masques et de la pauvreté affichée.

Restée active comme photographe pendant près de 70 ans, elle a vécu à New York où elle menait une vie discrète. Elle meurt le 29 mars 2009 à l’âge de 95 ans.

Voici quelques unes des photographies d’Helen Levitt : https://www.nga.gov/collection/artist-info.16230.html