Romualdas Rakauskas


Le photojournaliste et photographe humaniste Romualdas Rakauskas est né en août 1941 à Akmenė en Lituanie. A cette époque son pays est occupé par l’Allemagne nazie et les bombardements rythment la vie des habitants. Sa mère, avant l’occupation, faisait elle-même des photographies et c’est peut-être l’une des raisons de son goût pour l’image. Romualdas étudie le journalisme mais ne peut s'empêcher de prendre son appareil photo partout avec lui. Très vite il sèche les cours d’art et de littérature au profit de la nature de Vilnius qu’il affectionne particulièrement. Diplômé de journalisme de l’université de Vilnius en 1962, il travaille successivement comme photoreporter pour trois journaux lituaniens : « Literatūra ir menas » de 1961 à 1963, « Mūsų gamta » de 1963 à 1967 et « Nemunas » à partir de 1967.


Nemunas :

A cette époque le rédacteur en chef du journal lui suggère de s’installer à Kaunas et de diriger le département des illustrations. Romualdas travaillera à ce poste jusqu'en 2004 et deviendra ensuite un contributeur régulier. D’ailleurs il considère que les 37 années passées avec Nemunas ont été les plus merveilleuses de sa vie. Sa série de photographies « Delicacy » est née durant cette, suivie de nombreuses autres œuvres devenues célèbres dans le monde de la photographie comme « Bloom », « Terre d'inspiration », « Spring Girls » ... Dans le magazine, il a pu publier ses travaux les plus audacieux et les plus intéressants, sélectionner et montrer à ses lecteurs les travaux de collègues de différents styles. Rakauskas a présenté au monde Antanas Sutkus, Romualdas Požerskis, Vita Luckas, Rimantas Dichavičius, Liudas Ruikas et bien d’autres... Le magazine est devenu la première publication d'art soviétique, publiant des actes féminins, encourageant l'expérimentation, différentes techniques et des angles inattendus. Nemunas est devenu légendaire grâce aux efforts de l'ensemble de la rédaction, mais surtout grâce à la créativité et au courage de Romualdas Rakauskas.


Une approche humaniste :

Privilégiant l’approche humaniste, Romualdas Rakauskas s’attache à capturer des instants qu’il juge importants, il photographie les visages illuminés de joie, la douceur des paysages, la nature délicate, la période de la floraison des arbres qui occasionne de magnifiques fêtes dans sa région. Dans ses images il reste factuel en se limitant à ce qu’il voit, sans jamais y associer de connotation négative ou d’aspect dénonciateur. Contrairement à beaucoup de ses confrères photojournalistes lituaniens, il se refuse à pointer ce qui ne va pas, c’est un éternel optimiste qui se contente de figer l’embellissement de la vie. Qualifié d’idéaliste, le mal, la laideur et le néant semblent ne pas exister dans son travail. Ces images sont des métaphores poétiques où seule la beauté se manifeste. Romualdas s’essayera même au nu artistique en 1994 avec son livre « Pavasario Mergaites ».


La préférence nationale :

Fidèle et amoureux de son pays qu’il trouve « incroyablement beau et riche », il ne photographie qu’en Lituanie, refusant tous projets à l’étranger. Son œuvre tourne uniquement autour de son pays et s’attarde sur la douceur, la beauté de la nature, les moments de grâce et de poésie.


Romualdas Rakauskas n’a pas de site photo à proprement parler, mais voici un lien avec quelques une de ses images : http://www.mmcentras.lt/autoriai/romualdas-rakauskas/


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :