Jérome Liebling


Le photographe Américain Jérome Liebling est né à New York en 1924, il est décédé en 2011. Fils d’un père serveur immigrant juif d'Europe, il a grandi à Brooklyn. Il part en Europe et au nord de l’Afrique en 1942 afin servir pour la deuxième guerre mondiale dans la 82nd Airborne. Il revient en 1946 aux Etats-Unis et s’inscrit à Brooklyn College dans une formation d’art et de design où il fera des études de design avec le peintre Ad Reinhardt et avec le photographe Walter Rosenblum. En 1948, il rejoint Photo League, une coopérative de photographes parmi lesquels figurent Paul Strand, un autre photographe américain dont il deviendra très ami, W. Eugene Smith, Aaron Siskind et Lisette Model. Armé de son seul objectif, il va à la rencontre de l’urbain ignoré, de l’anonyme : “Ma sympathie allait vers les gens du quotidien. Ils sont le centre de ma photographie” déclarait t-il.


Chroniqueur de l’ordinaire, Jérome Liebling immortalise des visions de vies urbaines en capturant avec justesse l’intimité de ses sujets. Ce maître de la photographie documentaire et sociale laisse un précieux fonds d’images couvrant près de 60 ans. Le sujet central de ses photographies est la personne ordinaire qu’il croise dans la rue, c’est pour ces gens-là que son intérêt se révèle. Artiste difficile à cataloguer puisqu’il travaille aussi bien en argentique qu’en numérique (avec une préférence pour le Rolleiflex), en Noir et Blanc et en couleurs, il prend ses clichés en ville ainsi qu’à la campagne. Il prend ainsi des enfants, des ouvriers, des femmes âgées, des animaux ou des paysages industriels...  Il a choisi de ne pas porter d’étiquette et d’avoir le choix de photographier ce qu’il désirait. Ses photographies sont témoins de ce qui a été vécu. Elles gardent les traces du temps et nous racontent aujourd’hui leurs histoires. Grâce à son expérience dans la photographie sociale, Jérôme Liebling a pu se lancer dans le documentaire avec succès. Il coréalisa plusieurs de ses films avec Allen Downs dont « The tree is dead » et « The Old men » qui gagnèrent des prix. Il fut durant sa période active professeur de photographie et du cinéma à l’université du Minnesota.


Ces sites vous permettront de découvrir l’artiste : http://www.jeromeliebling.com/ et http://www.stevenkasher.com/artists/jerome-liebling


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :