George Tice


George A. Tice est né à Newark, dans le New Jersey, le 13 octobre 1938. Il est élevé par sa mère dont il appréciait beaucoup l'influence et les conseils. George Tice est un photographe américain renommé, qui a centré son travail sur l'environnement rural et urbain américain. Il est particulièrement attiré par les vestiges de la culture américaine sur le point de disparaître, des habitants de petites villes ou de quartiers qui sont en déclins. Il est principalement connu pour ses tirages noir et blanc qui représentent un large éventail de la vie, des paysages et de l'environnement urbain des États-Unis.


Son premier contact avec la photographie se fait quand il découvre les albums photographiques de famille de son père, ce qui lui donne envie de faire ses propres images. Il commence avec un Kodak Brownie. A l'âge de quatorze ans, il décide de rejoindre le Carteret Camera Club. Puis, il remporte la deuxième place à un concours de photographie noir et blanc. A partir de ce moment, il décide qu’il sera photographe ! En 1955, il fréquente le lycée professionnel et technique de Newark, où il étudie brièvement la photographie commerciale. Dès ses 16 ans, il quitte l'école et travaille comme assistant de chambre noire chez Classic Photo, un studio de portrait à Newark. Il a également travaillé comme garçon d'élevage au grand magasin Kreske à Newark, puis comme employé de bureau au département de la circulation du Newark Evening News. C'est à ce poste qu'il a appris le décès de l'acteur James Dean grâce à une coupure de presse concernant sa mort. Tice se réappropriera plus tard Dean comme l'un de ses sujets dans « Hometowns - Un pèlerinage américain. »


En 1956, Tice s'est enrôlé dans la marine des États-Unis, où il a été promu au rang de troisième classe de second officier. Après un camp d'entraînement et deux ans à la base aéronavale de Memphis, il a été muté en mission à bord du porte-avions USS Wasp. L’une des photographies qu’il a réalisée à bord, « Explosion à bord du navire américain Wasp, 1959 », a été publiée à la une du New York Times. Edward Steichen, alors directeur de la photographie au Museum of Modern Art, a été frappé par l'image et a demandé une estampe pour la collection du musée.  Après son service militaire, en 1960, Tice a rejoint le Vailsburg Camera Club et a été embauché comme photographe de portraits. En tant que membre actif du club, il a exposé dans des salons internationaux. La même année, il entreprend de courts voyages dans le comté de Lancaster, en Pennsylvanie, afin de photographier les communautés amish et mennonites à l'aide d'appareils photo de format 35mm et moyen.


En 1967, George Tice acheta une caméra Deardorff 4 x 5 et réalisa des études sur la formation des glaces. La même année, il a échangé sa caméra 4 x 5 contre une caméra 8 x 10 et a commencé sa série de plantes aquatiques. Il a également réalisé ses premières photographies de Paterson, dans le New Jersey, qui ont fait l'objet de deux livres et expositions, « Paterson » et « Paterson II ». L'année suivante, il publie « The Amish Portfolio », un ensemble de douze estampes à tirage limité avec une introduction de Jacob Deschin. Son premier livre « Fields of Peace » a été réédité, il y documente la vie des Amish et des Mennonites de Pennsylvanie. Les bonnes rentrées d’argent de ce livre, il a acheté une nouvelle caméra Deardorff 8 x 10, qui reste son instrument de prédilection aujourd'hui. Aujourd’hui George Tice a vingt-deux livres à son actif.


Voici un site qui parle de lui et propose quelques unes de ses photographies : https://www.gadcollection.com/fr/blog/p-george-tice


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :