Kenro Izu


Le photographe japonais Kenro Izu est né en 1949 à Osaka, au Japon. Izu fréquente durant ses études l'université d'art Nihon, à Tokyo de 1969 à 1972. Puis il se rend à New York en 1970 pour étudier la photographie et ensuite décide de rester pour y travailler. Il s’y installe en 1972 et passe deux ans à travailler comme assistant photo à New York. Puis en 1975, après avoir travaillé comme assistant auprès d'autres photographes, puis par la suite il crée son propre studio à New York, spécialisé dans la photographie de natures mortes, à la fois commerciales et de beaux-arts. En 1979, Izu effectue son premier voyage en Égypte, ce qui l’inspire pour commencer sa série « Lieux sacrés ».


Une passion pour les pierres :

Dès 1979, en plus de son travail commercial bien établi, Kenro commence à s’engager sérieusement dans la photographie d'art. Il parcourt le monde pour capturer des monuments sacrés en pierres anciennes dans leur milieu naturel. Il a parcouru et documenté l'Égypte, la Syrie, la Jordanie, l'Angleterre, l'Écosse, le Mexique, la France et l'île de Pâques. Plus récemment il s'est également intéressé aux monuments bouddhistes et hindous en Asie du Sud Est : Cambodge, Birmanie, Indonésie, Vietnam, Bhoutan et Inde. Grâce à eux, il capte la beauté profonde des états naturels de composition.

En ce sens Kenro Izu se situe dans sa pratique photographique à la frontière entre le photographe de paysage et le photographe urbaniste passionné par les architectures. Personnellement c’est cette dernière spécialité que je ressens prédominante chez lui.


Le platine-palladium :

En 1983, une estampe de platine de Paul Strand a incité Izu à se lancer dans le développement de son propre processus d'impression par contact utilisant le procédé platine-palladium, à l'aide d'un appareil photo super grand format. Le tirage platine-palladium est un procédé de tirage photographique par contact d’un négatif sur une couche photo-sensible d’un mélange de sels de platine et de palladium. Depuis lors, tout le travail d’Izu est produit selon la même technique, principalement au format 14x20 pouces. Les natures mortes d’Izu incluent des sujets floraux et anatomiques. En 2000, Izu a commencé à expérimenter une technique de Cyano sur Platine pour obtenir un bleu profond. Le corpus intitulé Blue, a été achevé en 2004.


Amis Sans Frontière :

En 1985, après plusieurs visites au Cambodge pour photographier Angkor, Izu décide de faire construire un hôpital pédiatrique gratuit et fonde une organisation à but non lucratif, l’association « Amis Sans Frontière » destinée à recueillir des fonds au bénéfice des hôpitaux pour les enfants du Cambodge, afin de les aider et de couvrir le manque d’installations médicales et la grande pauvreté. L’Hôpital pour enfants d’Angkor, a ouvert en 1999 à Siem Reap, c’est désormais un centre officiel d’éducation médicale. Les bénéfices de la vente de reproductions de ses photographies et de son livre « Light over ancient Angkor » sont reversés à cette cause.


Récompenses :

Kenro Izu a été souvent primé et récompensé. Il remporte une subvention de la NEA en 1984, et une autre de la Fondation de New York pour les arts en 1985. Il est récipiendaire de la bourse du Centre Catskill pour la photographie en 1992 puis décroche le prix Lou Stouman en 1999. Il sera lauréat de l'édition 2000 des prix de la Société de photographie du Japon dans la catégorie « avancement culturel » et décroche une bourse Guggenheim en 2001. Il remporte également le prix Vision du Centre pour la photographie à Woodstock en 2005 et le prix Lucie Visionary Photographer en 2007.

Les œuvres d'Izu ont été exposées dans de nombreux musées, notamment dans la galerie Arthur M. Sackler de la Smithsonian Institution, dans le musée d'art photographique de Kiyosato, dans le musée d'art de Cleveland, le musée Peabody-Essex, le musée d'art photographique, le musée d'art Rubin, entre autres. Il a publié plusieurs livres de son travail, parmi lesquels « Lieux sacrés », « Nature morte de Kenro Izu », « Passage to Angkor » et « Eternal Light ».

Son site est accessible ici : http://kenroizu.com/


Quelques unes de ses photographies sont dans le portfolio :